Safe Surf Rated Back To Home Page Family Friendly Site
About
Bradford
  HIV/AIDS
Articles
  Alternative
Therapies
  HIV/AIDS
Videos
  HIV/AIDS
Links
  HIV/AIDS
News

Introduction:
Positively Positive
- Living with HIV
  Out
About
HIV
  Resume/
Curriculum Vitae:
HIV / AIDS Involvements
  Biography   HIV/AIDS
News Archive
HIV/AIDS News Bradford McIntyre

National HIV/AIDS Treatment Group Challenges All Parties to Establish a Catastrophic Drug Plan

Canadian Treatment Action Council (CTAC) Supports Campaign Promise as Good Medicine for all Canadians Living with Life Threatening and High Cost Disabilities

September 16, 2008 -Toronto: - The Canadian Treatment Action Council (CTAC) is a national non-governmental organization serving the needs of people living with HIV/AIDS. CTAC promotes informed public policy and builds awareness on issues that impede access to treatment and health care for people living with HIV/AIDS.

CTAC has for many years advocated for the establishment of a Catastrophic Drug Plan: one which is publically funded and which covers prescription drug costs for chronic, life-threatening diseases and conditions for individuals who do not have private health insurance or whose private insurance is insufficient to cover their prescription drug costs.

Louise Binder, a retired lawyer who is living with HIV, and the CTAC Chair says: "The Liberal Party of Canada has today made a campaign promise that will benefit the thousands of Canadians living with chronic and life threatening diseases. CTAC urges all parties to make a commitment to establishing a Catastrophic Drug Plan which will improve the health of Canadians, but will be financially beneficial to their families. No more will Canadian families have to choose between paying for life saving drugs or their rent."

CTAC believes that any Catastrophic Drug Plan should be based on the following principles:

  • Affordability:Assessing the affordability of catastrophic drug plans for individuals with high prescription drug costs including determining whether catastrophic drug plans have provisions for low-income families and what (if any) premiums, deductibles or co-payments are required.
  • Comprehensiveness & Best Clinical Practice: Assessing comprehensiveness includes determining whether catastrophic drug plans include prescription drug coverage for a range of conditions, as well as a range of treatment options thus providing for the flexibility of the plan for people living with chronic and life-threatening diseases.
  • Universality: All residents of Canada are eligible for the catastrophic drug program on uniform terms and conditions that do not place an unreasonable cost burden on individuals.
    Currently, access to medicines varies greatly from one province to another. A Catastrophic Drug Plan would provide a more equitable ability to access life-saving drugs.
  • Binder adds, "Our current system leaves too many Canadians vulnerable to provincial drug plans and what a province makes, or doesn't make available on their public drug formularies. A catastrophic drug plan will ensure that Canadians who depend on drugs for their survival will have access."

     

    -30-

    Contact:
    Beatrice Cardin (French)
    416-410-6538
    Cell: 416-330 0114 
    Leah Stephenson (English)
    416-577-5249


    Canadian Treatment Action Council (CTAC)
    Conseil canadien de surveillance et d'accès aux traitements (CCSAT)
    P.O. Box 203,
    Suite 1109B - 555 Richmond Street West,
    Toronto, Ontario
    M5V 3B1
    Canada
    Phone and Fax (416) 410-6538
    Email ctac@ctac.ca
    www.ctac.ca





    Un groupe national de défense du traitement du VIH-sida met tous les partis au défi d'établir un régime de prise en charge des médicaments onéreux

    Le Conseil canadien de surveillance et d'accès aux traitements (CCSAT) voit en cette promesse électorale de meilleurs soins pour les personnes vivant avec des maladies qui mettent leur vie en danger et qui coûtent très cher à soigner

    Le 16 septembre 2008 -Toronto : Le Conseil canadien de surveillance et d'accès aux traitements (CCSAT) est un organisme national non gouvernemental qui répond aux besoins des personnes vivant avec le VIH-sida. Le CCSAT fait la promotion de politiques publiques éclairées et de l'éducation du public, en plus de favoriser la sensibilisation aux enjeux qui touchent l'accès au traitement et aux soins de santé des personnes vivant avec le VIH-sida.

    Depuis de nombreuses années, le CCSAT défend la création d'un régime de prise en charge des médicaments onéreux, qui bénéficierait d'un financement public et qui couvrirait les médicaments d'ordonnance pour les maladies chroniques et qui menacent la vie de personnes qui n'ont pas de régime d'assurance privé ou dont le régime ne couvre pas entièrement le coût des médicaments d'ordonnance.

    Louise Binder, avocate retraitée vivant avec le VIH et présidente du CCSAT, affirme qu'aujourd'hui, le Parti libéral du Canada a fait une promesse électorale qui profitera aux milliers de Canadiens atteints de maladies chroniques et qui menacent la vie. Le CCSAT incite fortement tous les partis à s'engager à créer un régime de prise en charge des médicaments onéreux, qui améliorera l'état de santé des Canadiens, en plus de les aider sur le plan financier. « Les familles canadiennes n'auront plus à choisir entre les médicaments qui peuvent sauver la vie de l'un des leurs ou leur loyer », affirme Mme Binder.

    Le CCSAT estime que tout régime de prise en charge des médicaments onéreux devrait respecter les normes suivantes :

  • Abordabilité: Évaluer l'abordabilité des régimes de prise en charge des médicaments onéreux pour les personnes dont les médicaments coûtent très cher, y compris déterminer si de tels régimes comportent des dispositions pour les familles à faible revenu et si des primes, des franchises ou la participation aux coûts sont nécessaires.
  • Intégralité et meilleures pratiques: Évaluer l'intégralité signifie qu'il faut déterminer si les régimes de prise en charge des médicaments onéreux couvrent les médicaments pour un éventail de maladies ainsi qu'une gamme de traitements, ce qui offre de la souplesse aux personnes atteintes de maladies chroniques et qui menacent la vie.
  • Universalité: Tous les résidents du Canada doivent être admissibles au régime de prise en charge des médicaments onéreux, selon des dispositions et des conditions uniformes qui ne créent pas de fardeau financier inacceptable. À l'heure actuelle, l'accès aux médicaments varie considérablement d'une province à l'autre. Un régime de prise en charge des médicaments onéreux permettrait d'offrir un accès plus équitable aux médicaments pouvant sauver des vies.
  • « Dans le système actuel, trop de Canadiens sont à la merci des régimes d'assurance médicament provinciaux et de ce qui apparaît sur les formulaires pharmaceutiques de leur province. Un régime de prise en charge des médicaments onéreux fera en sorte que les Canadiens dont la survie dépend de médicaments ne seront plus laissés pour compte », affirme Mme Binder.


    -30-

    Personnes-ressources :
    Beatrice Cardin (français)
    416-410-6538
    Cell: 416-330 0114 
    Leah Stephenson (anglais)
    416-577-5249


    Canadian Treatment Action Council (CTAC)
    Conseil canadien de surveillance et d'accès aux traitements (CCSAT)
    C. P. 203, Suite 1109B
    555, rue Richmond Ouest
    Toronto (Ontario)
    M5V 3B1
    Canada
    Téléphone et télécopieur (416) 410-6538
    Courriel ctac@ctac.ca
    www.ctac.ca



    "Reproduced with permission - The Canadian Treatment Action Council (CTAC)"

    The Canadian Treatment Action Council (CTAC)
    www.ctac.ca



     

    ...positive attitudes are not simply 'moods'

    Site Map

    Contact Bradford McIntyre.

    Web Design by Trevor Uksik

    Copyright © 2003-2017 Bradford McIntyre. All rights reserved.

    DESIGNED TO CREATE HIV AND AIDS AWARENESS